Retour

Kadebostany

Difficile de trouver une définition unique au phénomène artistique. Est-ce une république imaginaire, un collectif de musiciens ou un projet utopique d’invasion pop électro mondial ? Le mystère est loin d’être levé, mais le son est vite reconnaissable et il est bon ! Kadebostany est donc un groupe pop/électro suisse, qui s’est formé autour du DJ, auteur compositeur et producteur Guillaume de Kadebostany (alias Guillaume Bozonnet).

Guillaume de Kadebostany découvre sa passion et se mettra aux platines et tables de mixage dès l'enfance dans les studios où son père travaille comme technicien de son. En 2008, Guillaume Bozonnet crée son groupe : The National Fanfare of Kadebostany, avec des musiciens de jazz comme Jaafar Aggiouri (saxophone et clarinette), Jérôme Léonard (guitare et basse) et Ross Butcher (trombone). La République de Kadebostany est née et Guillaume est son président auto-proclamé.

En 2011, le groupe sort son premier album, « Songs from Kadebostany » : une fusion de styles et de sons sublimée par la voix de la chanteuse Amina Cadelli, qui sera remplacée en 2015 par la chanteuse russe Kristina. Dès lors, le groupe écume les festivals et les grandes scènes européennes et est nommé aux Swiss Music Awards dans trois catégories : Best Talent National, Best Live Act et Best Romandie Act.

C’est la personnalité atypique et irrésistible de Guillaume de Kadebostany qui est au cœur de ce projet. Le groupe est désormais leader de la scène pop. Pour parler de sa musique, Guillaume de Kadebostany la décrit comme sophistiquée avec un attrait de masse. Et de faite, sa musique a cette particularité, rare, de séduire à la fois les puristes du genre et un public standard, non initié.

Kadebostany a à son actif plusieurs succès comme “Castle in the Snow”, "Frozen to death”, ”in Love"(reprise) ,"If I " (2017) et " Me" (2018). En 2019 Kadebostany sort son troisième album avec intitulé "MONUMENTAL" puis l’EP en 5 titres “Drama-Act1” en 2020 puis Drama Act II écrit et enregistré en plein confinement. Son dernier opus “Take me to the moon” est un pur régal pour ses fans. Kadebostany y défie ses propres codes avec un son élégant, profond, pop enveloppée d’une douceur orientale…. Un pur Kadebostany que le public tunisien découvrira sur la scène des Jardins du pavillon.

Réseaux